AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 life is short, smile while you still have teeth

Aller en bas 
AuteurMessage
Alfonso Vega
avatar

Messages : 4
Pseudo : Sushi
Face + © : Pedro Pascal + Juice
Dollars : 0



MessageSujet: life is short, smile while you still have teeth   Mar 25 Sep - 17:23


alfonso vega
yo quiero estar contigo, vivir contigo
nom complet - Alfonso Javier Vega Barras, mais je me contente d'Alfonso Vega et les autres, eux, se contentent d'Al. Les noms hispaniques sont toujours longs et compliqués, encore plus aux yeux des Américains, alors Al reste en général le plus pratique. Malgré tout, je suis fier de porter le nom de mes deux parents tout autant que je suis fier de voir mes enfants porter mon nom. âge et lieu de naissance - Je suis ce qu'on appelle un vieux du haut de mes  quarante-neuf ans et j'appréhende beaucoup la barre des cinquante, mais je suis encore plutôt pas mal pour mon âge je crois. J'ai vu le jour à San Antonio, dans le Texas, mais le seul rêve que j'ai jamais eu étant jeune c'était de m'enfuir de cet endroit et heureusement, aujourd'hui, j'ai réussi. San Antonio est un cauchemar à mes yeux. origine et nationalité - Bien que certains ne le croient pas, je suis Américain, mais de peu. Mes parents qui sont hispaniques ont quitté le Mexique juste avant ma naissance. Je suis très fier de mes origines, parfois un peu trop peut-être, mais je suis tout aussi fier d'être Américain. statut familial - Marié et père de deux magnifiques enfants, j'ai une vie de rêve. Qui aurait cru, il y a quelques années, que je pourrais épouser cet homme, l'homme de ma vie ? Et qui aurait cru que l'on aurait pu adopter non pas un, mais deux enfants ? Les trésors de ma vie, une fille et un garçon que j'aime plus que tout au monde. Ce n'est pas toujours facile, mais on fait comme on peut et il me semble qu'on s'en sort pas trop mal. métier, niveau d’études - Vous devez sans doute connaître ce restaurant côté qui est passé au journal, non ? C'est le notre. Moi, je suis le chef cuisinier là-bas, celui qui fais en sorte que vos plats soient délicieux. Ça a toujours été ma passion et je suis heureux d'avoir mon propre restaurant qui soit devenu aussi populaire. Mon mari et moi avons également sorti un livre sur la parentalité homosexuelle alors qui sait, peut-être qu'un autre volume paraîtra plus tard ? Cela dit, on ne peut pas se considérer comme écrivain non plus. statut civil officiel - Marié et heureux en ménage, malgré les hauts et les bas propres à chaque couples. Je sais que j'ai épousé le bon, même dans les moments durs, même quand la routine prend le dessus parfois. Je l'aime, tout simplement. est à eagle state depuis - Bien trop longtemps pour me souvenir de la date exacte. J'y suis depuis tellement longtemps avec mon mari que nous avons fini par devenir une figure plus ou moins importante au sein de Faircrest. C'est un sentiment agréable que de se sentir apprécié dans une communauté, d'en faire partie, sans pour autant se croire trop important. traits de caractère - têtu, dépendant, maniaque, curieux, indépendant, mais aussi bienveillant, affectueux, blagueur, souriant, consciencieux. aspiration - Ma famille passe avant tout, je souhaite qu'elle s'agrandisse encore et bien sûr, j'espère que notre restaurant va fonctionner encore longtemps. Le problème quand on a déjà ce qu'on veut, c'est qu'on en veut plus encore.groupe - The Flawed. avatar - Pedro Pascal.
Sorting Out The Dirty Laundry
padres y hermanos Mes parents, Ignacio et Maria, ont toujours été des modèles à mes yeux. L'un était dur, fort et fier quand l'autre était aimante, possessive et dangereuse. Mon père parlait constamment espagnol à la maison et ma mère privilégiait l'anglais pour s'adapter réellement. Ils étaient et sont encore à mes yeux les meilleurs. Leur amour a donné cinq fruits dont je suis le deuxième. Mon frère aîné, Miguel, était une crème et un garçon courageux. Après moi, j'ai eu deux soeurs que je n'ai cessé de protéger toute mon enfance et qui ont toutes les deux le caractère brûlant des femmes hispaniques. Quant au dernier, c'est un garçon rêveur et peu débrouillard, mais qui possède un coeur en or. Dommage qu'il se laisse influencer si facilement au point d'avoir fait toutes les conneries possibles au monde. Ma familia est un trésor précieux, ils ont fait celui que je suis et je les aime tous autant. Nous sommes soudés, liés et prêts à tout les uns pour les autres. muerte Mon premier rapport à la mort a eu lieu lors de mes dix ans. Je faisais l'idiot, j'étais parti récupérer mon ballon qui venait de traverser la route sans regarder si une voiture arrivait. Mon grand-frère Miguel de deux ans plus âgé m'a vu et pris de panique, a couru après moi. J'ai atteint le trottoir de l'autre côté, mais pas mon frère. J'ai entendu le crissement de pneus, un gros choc et du sang partout. Je n'ai jamais cessé de me sentir coupable de sa mort même si personne ne m'en a jamais voulu. Ça aurait dû être moi, pas lui, mais je lui suis reconnaissant de l'amour qu'il m'a porté et il m'a prouvé à partir de ce jour que la mort nous guette constamment et que la seule solution est de vivre chaque jour pleinement. cocina C'est pendant ma dépression suite à la mort de mon frère que j'ai découvert ma passion pour la cuisine. J'étais privé d'école à ce moment et je passais mes journées avec mama à la maison. Je la regardais cuisiner avec amour pour sa famille, se démener pour nous faire plaisir et j'ai trouvé ce geste incroyable. C'était sa façon de prendre soin de nous et de nous prouver son amour, parmi bien d'autres façons évidemment. J'ai commencé à l'aider à préparer ses plats et c'est venu naturellement. La cuisine rapproche les gens, les unis, leur apporte de l'amour et les rassasie. C'est un domaine à l'image de ce que je suis, des idées que je partage et je continuerais de pratiquer ma passion jusqu'à ma mort. homosexualidad J'ai rapidement découvert mon attirance pour les hommes après avoir été dans l'incapacité de conclure avec ma copine de mes dix-sept ans. Bien entendu, elle ne s'est pas gênée pour répandre la rumeur et j'ai dû subir l'ouverture d'esprit du Texas. J'étais déjà sujet à moqueries de par mes origines et je devais, en plus du racisme, désormais subir les insultes et les coups parce que mon orientation sexuelle ne plaisait pas. J'étais un monstre, un dégénéré, mais le seul jugement qui m'inquiétait était celui de mon père. Mon père qui s'est avéré très ouvert et aimant et m'a accepté tel que j'étais bien qu'il était mal à l'aise avec ma situation. Je détestais le Texas même si j'ai été amusé de voir combien de ces abrutis qui m'insultaient ont fini par vouloir coucher avec moi. Heureusement, un an plus tard je terminais le lycée pour quitter cet endroit et partir continuer mes études ailleurs, là où les gens n'essaieraient pas de m'envoyer de menaces de mort ou moins en tout cas. amor J'en ai eu des conquêtes, pas énormément non plus, mais j'ai profité de ma jeunesse et des découvertes qui s'offraient à moi. J'ai eu des relations sérieuses aussi, mais qui se terminaient souvent mal. Jusqu'à le rencontrer lui, Morales comme je l'appelais simplement au début. Ce n'était pas censé arriver, pas après cette dispute que nous avions eu. Ayant tous les deux le sang chaud, ça avait été plus fort que nous, mais c'est cette dispute qui nous a poussé dans les bras l'un de l'autre, qui nous a poussé à nous embrasser pour la première fois. C'était passionné, tendre, intime et romantique. Il était l'homme de ma vie, je l'ai su rapidement, mon plus grand confident et mon meilleur ami tout ça à la fois. Il était le bon et ça s'est confirmé à mesure que les années passaient. Et puis un jour le mariage s'est légalisé, nous avons fait nos demandes au même moment et je me suis lié à lui pour l'éternité. Il est la pierre fondatrice de ma nouvelle famille, mon roc. faircrest Quand nous n'étions pas encore marié, quand l'idée d'une famille venait de germer dans notre esprit, on a eu cette idée d'emménager dans un quartier sympa, agréable et où il fait bon vivre. Un quartier où personne ne nous jugerait et où nous pourrions élever des enfants convenablement. Malheureusement, les quartiers sans jugements ça n'existe pas, notre choix s'est rabattu sur Faircrest, un endroit charmant qui semblait remplir la plupart de nos critères. Aujourd'hui je ne me vois pas vivre ailleurs qu'à cet endroit. Certes, tout n'est pas rose ici non plus, mais c'est le seul endroit où je me suis vraiment senti chez moi depuis petit. Faircrest est ma maison, mi casa. hijos Le miracle s'est produit non pas une fois, mais deux. Deux merveilleux enfants. Nous avons réussi à adopter une fille d'abord, la prunelle de mes yeux, ma petite Ainsley. Une fille difficile parfois, surtout petite, à cause des moqueries sur ses deux pères. Elle a du vivre ce que je voulais à tout prix lui éviter et ça m'a fait mal, ça me fait mal encore aujourd'hui, mais c'est une jeune femme splendide et sûre d'elle et c'est tout ce qui compte désormais. Ma petite puce a grandi. Le second est un garçon, mon petit ange, celui qui n'a jamais grandi à mes yeux. Je sais que pour lui aussi ça a été difficile, mais il n'a jamais été du genre à se laisser faire, hormis par sa grande soeur. Mon souci maintenant, c'est de m'assurer qu'il suive le bon chemin et qu'il ne se perde pas dans des choses dangereuses. Mes deux enfants pourront toujours compter sur moi et de la même façon que ma mère cuisinait pour moi et mon père me soutenait, je suivrais leurs exemples pour mes propres enfants. restaurante Mon mari et moi avons fini par mettre nos compétences en commun pour ouvrir un restaurant à Faircrest, une de mes plus grandes réussites. Ce restaurant est l'accomplissement de ma vie professionnelle et je ne pourrais pas en être plus fier. Il est autant familial qu'intime et les gens semblent l'apprécier et nous rendent aux centuples les efforts que l'on fournit dans ce lieu. Je peux enfin réunir les gens et leur donner un peu d'amour via ma cuisine. Leur faire plaisir et les remercier pour ce quartier que j'aime. Ce restaurant représente énormément pour moi et s'il venait un jour à faire faillite, ce serait une catastrophe. libro En tant que gays et matures, nous avons tenté d'améliorer la condition LGBT et de nous impliquer dans la communauté au moins aux alentours. C'est pourquoi nous avons décidé d'écrire un livre sur la parentalité homosexuelle en nous basant de notre propre expérience. C'est nouveau et j'aime pouvoir aider les autres comme j'aurais aimé qu'on m'aide. Ce n'est pas l'un des livres les plus connus, mais je suis fier de ce que l'on a fait et qui sait, ça peut ouvrir d'autres voies après tout. De toute façon, en tant que désormais vieux gay, c'est mon devoir d'aider les plus jeunes en difficulté. adicciónes y rutina Je ne suis qu'un homme avec ses défauts et mes défauts sont énormes, j'en suis conscients. Je suis facilement dépendant c'est pourquoi j'ai essayé toute ma vie de m'éloigner d'éventuelles addictions, mais je n'ai pas pu en éviter certaines. Je suis un fumeur invétéré, ça me permet de m'aérer l'esprit et de m'apaiser. C'est une mauvaise manie que j'avais réussi à arrêter quand les enfants étaient petits avant de reprendre il y a quelques années, une manie que je n'arrive pas à combattre. Mais ma pire addiction est celle de l'alcool. Enfin, je ne suis pas addict, je ne crois pas. Disons que dans mon métier, boire du vin est obligatoire et même si je commençais avec un petit verre, désormais je n'arrive plus à me passer de ces verres salvateurs. Ma famille en souffre parfois, je le sais, mais c'est tout simplement plus fort que moi. C'est une vraie drogue et ça me permet d'oublier ma routine l'espace d'un instant. J'aime mon mari, plus que tout, mais force est de constater qu'une routine s'impose toujours dans un mariage, encore plus avec des enfants et j'admets qu'il m'arrive parfois de regarder un tel ou un tel. Jamais je ne le tromperais, mais cette routine finira par me détruire, je le sais. vicios Des manies, j'en ai plusieurs, comme toute monde. J'adore la musique par exemple et j'ai du mal à m'empêcher de me mettre un CD quand je rentre du travail, pour le grand bonheur de mes enfants. J'ai aussi tendance à remarquer la moindre saleté dans ma maison comme au restaurant ou bien même sur mes enfants. Un peu maniaque, j'ai un détecteur à saletés et incohérences, mais je peux me rassurer de savoir prendre sur moi. Je ne peux m'empêcher, parfois, de dire des mots espagnols dans mes phrases et je parle d'autant plus espagnol quand j'insulte les autres ou que je m'énerve. Le côté positif, c'est que bien souvent, les autres ne comprennent pas quelles insultes j'utilise.

The More You Know, The Juicer It Gets
pseudo/prénom - Sushi/Thibaud. âge et pays - 23 ans, en France. type de personnage - famille prédéfinie (les morales-vega). avatar - Pedro Pascal. autre -   .


Dernière édition par Alfonso Vega le Jeu 27 Sep - 7:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gin Smart
what beauty is evil yet to cause
avatar

Messages : 360
Pseudo : witchling, clau.
Multinick : that cop guy.
Face + © : danielle campbell, © gallaghers
Dollars : 185

secrets that I never want to know
relationship(s):
availability + language: fr/eng [sophia, kell, william, connor, kobe, lester]



MessageSujet: Re: life is short, smile while you still have teeth   Mar 25 Sep - 19:18

j'adule le choix, j'aime tellement cette famille, c'est probablement une de mes préférés.
pedro est tellement parfait dans le rôle en plus. bienvenue parmi nous, et heureuse que tu te sois inscrit!

_________________
she laughs too much and doesn’t cry enough, and that suffocated sigh between her laughs tells you how scarred her soul is.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Micah Eisley
avatar

Messages : 95
Pseudo : Mixsy-Cute
Face + © : Bilson + luxreterna
Dollars : 100

secrets that I never want to know
relationship(s):
availability + language:



MessageSujet: Re: life is short, smile while you still have teeth   Mar 25 Sep - 19:26

Bienvenue parmi nous

_________________
Sweat Disaster
☾ ☾ ☾ Y'a les phrases que tu dis, les phrases de mec facile. Les phrases que j'oublie bourrée dans la nuit et ton corps qui se tord seulement pour me plaire , mais tu sais moi je mords tes rêves imaginaires. Ici tout l'monde déraille.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kell Harker
avatar

Messages : 118
Pseudo : scythe, vendela.
Multinick : tove h.
Face + © : max irons, witchling + tumblr.
Dollars : 0

secrets that I never want to know
relationship(s):
availability + language: open, french/eng (gin)



MessageSujet: Re: life is short, smile while you still have teeth   Mer 26 Sep - 12:43

j'approuve totalement tous les choix daaamn
bienvenue à la casa et bon courage

_________________
--- i'll use you as a warning sign, that if you talk enough sense then you'll lose your mind
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abby Hynde
avatar

Messages : 224
Pseudo : rivendell, lucie.
Face + © : vikander | av@vendelou ; sign@tumblr.
Dollars : 0

secrets that I never want to know
relationship(s):
availability + language: available, fr [dean, you ?]



MessageSujet: Re: life is short, smile while you still have teeth   Mer 26 Sep - 12:45

perfection.
Bienvenue ici. I love you

_________________
 
— i'm not scared of passing over or the thought of growing old because from now until i go.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Connor Hathaway
avatar

Messages : 92
Pseudo : perlman, mathilde.
Face + © : timothée chalamet, mine.
Dollars : 195

secrets that I never want to know
relationship(s):
availability + language: ◔ - french (gin, ?)



MessageSujet: Re: life is short, smile while you still have teeth   Mer 26 Sep - 17:50

CE CHOIX.
Bienvenue par ici. I love you

_________________
 
“if you saw me, perhaps you would
fear me, perhaps adore me, but
all I ask of you is to love me.”


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ledell Lee
avatar

Messages : 27
Pseudo : may, nurya.
Face + © : rakim mayers, © endless love.
Dollars : 0



MessageSujet: Re: life is short, smile while you still have teeth   Jeu 27 Sep - 5:21

Je vais reprendre mes voisins du dessus mais, OUF, trop de perfection.
Hâte d'en lire plus, bienvenue chez toi. I love you

_________________
pause ♒︎ I tried to take my time but it's not working, I might go and get mine. Money affi make, money on my mind. Someone should've warned this ain't fun it's nightmares in my mind. ©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Winthrop
YOUNG SCRAPPY AND HUNGRY
avatar

Messages : 111
Pseudo : laurie
Face + © : bill skarsgard (clau d'amour)
Dollars : 225

secrets that I never want to know
relationship(s):
availability + language: libre • both



MessageSujet: Re: life is short, smile while you still have teeth   Jeu 27 Sep - 5:36

OH LA LA MAIS QUE DE CHOIX PARFAITS QUE DE CHOIX PARFAITS
j'aime beaucoup trop ce début de fiche, là trop hâte de voir la suite

bienvenuuuuuue en tout cas mon tout beau et courage pour ta rédaction

_________________

Love is a smoke raised -with the fume of sighs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfonso Vega
avatar

Messages : 4
Pseudo : Sushi
Face + © : Pedro Pascal + Juice
Dollars : 0



MessageSujet: Re: life is short, smile while you still have teeth   Jeu 27 Sep - 6:29

Merci à tous, vous êtes adorables !

CE FORUM EST PERFECTION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gin Smart
what beauty is evil yet to cause
avatar

Messages : 360
Pseudo : witchling, clau.
Multinick : that cop guy.
Face + © : danielle campbell, © gallaghers
Dollars : 185

secrets that I never want to know
relationship(s):
availability + language: fr/eng [sophia, kell, william, connor, kobe, lester]



MessageSujet: Re: life is short, smile while you still have teeth   Jeu 27 Sep - 15:48

le personnage est tellement bien, je pouvais pas espérer mieux pour lui sérieusement.
je valide, et faut ramener Morales.

_________________
she laughs too much and doesn’t cry enough, and that suffocated sigh between her laughs tells you how scarred her soul is.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: life is short, smile while you still have teeth   

Revenir en haut Aller en bas
 
life is short, smile while you still have teeth
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Blog] Short-story : Winter tale
» [Résolu] Ravenous Trap + Capacité dredge (life from the loam)
» Welcome to my life...! ♫
» [Challenge] Life from the Loam + Sylvan Library
» INTRIGUE N°3 ▬ 'win a fortune in a game, my life will never be the same.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JUNK IN THE TRUNK :: SEVEN MINUTES IN HEAVEN (OR HELL) :: Would You Rather :: Wacky Duck-
Sauter vers: